Bonjour à toutes et à tous !!!

Pour cette nouvelle année, j’ai eu deux grosses résolutions :

J’ai mis pal mal de temps à réfléchir, j’ai essayé plusieurs langues, mais après réflexion, j’ai décidé de me mettre au Chinois Mandarin et de vous partager mes progrès, les astuces et « pirateries » découvertes en chemin à travers de courts articles et vidéos Youtube.

 

Pourquoi apprendre Chinois Mandarin ?

J’aime l’exotisme, les challenges et l’aventure ! C’est pourquoi je voulais une langue complètement différente du français.

J’aime aussi le retour sur investissement ! Je vais être servi avec le Mandarin !

En plus d’être la langue la plus parlée dans le monde avec environ 873 000 000 locuteurs, la Chine est en voie de devenir la première puissance économique mondiale (si ce n’est déjà fait) !

Pour ceux qui se posent encore des questions, je vous conseille de regarder ce reportage :

 

On a l’habitude de dire en français que quand quelque chose est incompréhensible, c’est du Chinois !

Selon plusieurs classements, le mandarin est souvent cité comme une des langues les plus difficiles à apprendre et elle est aussi entourée de mythes du genre : c’est impossible à apprendre, il y a trop de caractères à mémoriser, la prononciation est très difficile et en plus il y a des tons !

J’aime les challenges et j’aime me débarrasser des idées préconçues ! J’accepte la mission et j’espère qu’à travers ce challenge, je pourrais vous prouver qu’apprendre une langue comme le chinois, ça n’a rien d’impossible !

De plus, comme vous le savez, je suis expert dans les techniques d’apprentissage et de mémorisation, ça sera donc l’occasion de mettre mes connaissances à l’épreuve à travers cette langue ! J’aime aussi entraîner ma mémoire, mais je déteste le faire en vain, comme par exemple mémoriser les décimales du nombre pie. Je suis trop pragmatique pour ça !

Les techniques de mémorisation sont des outils qui permettent d’atteindre une fin et non l’inverse. Le but n’est pas de mémoriser tout et n’importe quoi juste pour le plaisir de mémoriser.

Le chinois Mandarin est composé de plus de 80 000 caractères. J’aurai donc de quoi faire pour entraîner ma mémoire et renforcer mes techniques de mémorisation. En bref, apprendre le chinois me permettra de faire d’une pierre deux coups : entraîner et renforcer ma mémoire tout en assimilant une nouvelle langue !

 

Quel est mon objectif final ?

Comme j’ai l’habitude de le dire, avant d’apprendre une chose nouvelle, il est important de se fixer un objectif final pour savoir dans quelle direction aller et comment y aller !

Donc, pour faire court, j’aimerais atteindre le niveau HSK 3-4, ce qui correspond à peu près au niveau B1-B2 du système européen. Plus précisément, ça veut dire, connaître environ 1200 caractères et être capable de lire, parler et comprendre 80 % du chinois !

Par contre, je tiens à le préciser dès le début, je ne vais pas apprendre à écrire et dessiner les caractères à la main. Quand j’apprends quelque chose, encore une fois, j’aime être pragmatique. Je n’aurai donc sûrement pas (à l’heure du numérique) à écrire des caractères à la main. Pour vous donner un petit exemple, je parle russe depuis 2014 et je n’ai que très rarement eu à écrire le cyrillique à la main. La plupart du temps, j’utilise un clavier numérique, ce qui rend la chose beaucoup plus facile et lisible !

Comme je l’ai dit plus haut, je publierai mes progrès et vous partagerai mes difficultés, conseils, astuces, bons plans et stratégies à travers des articles et des vidéos YouTube sans fioritures.

Dans la prochaine publication, je répondrai à la question suivante : est-ce que le Chinois Mandarin est si difficile à apprendre ?

À bientôt,

Bon apprentissage,

François