Apprendre quelque chose par soi-même peut être difficile. Il faut savoir s’organiser, se dégager du temps libre et ne pas perdre la motivation.

De la besogne à l’habitude.

Il y a deux ans, j’ai décidé d’apprendre le russe en autodidacte. Au début, il m’était difficile d’y consacrer chaque jour un peu de temps libre et c’était souvent sans grande motivation que je le faisais. Mais peu à peu, avec de l’organisation, de la recherche et de la méthode, étudier est devenu une habitude, un plaisir et quelque chose de complètement naturel.

Il m’est désormais difficile de passer quelques jours sans prendre quelques minutes à l’étude d’une langue étrangère. Si cela arrive, j’ai un léger sentiment de frustration. J’ai l’impression d’avoir perdu mon temps. Je surf sur internet et me dis que j’aurais pu utiliser ce moment pour revoir un aspect oublié du russe ou développer ma compréhension d’une autre langue.

Avec quelle fréquence doit-on apprendre ?

Quand j’étais étudiant, j’avais la fâcheuse habitude de tout remettre au lendemain et de tout faire au dernier moment. La veille de l’épreuve, j’avais 1 mois de cours à réviser en quelques heures. Cela n’était pas du tout effectif. Je finissais souvent par laisser tomber sous le poids du travail. Je me demande comment j’ai pu réussir tous mes examens avec si peu d’organisation et une si mauvaise méthode.

Pour éviter l’overdose, nous ne devons pas tout remettre au lendemain. Il est plus efficient d’étudier 15 minutes par jour que de plancher 5 h sur ces cours le samedi après-midi.

En apprenant ou révisant un peu chaque jour vous allez augmenter vos chances de rétention à long terme. Un travail quotidien permet de lutter contre l’oubli ( voir comment retenir ce que nous apprenons). En étudiant de manière intensive, 5 heures le samedi et puis plus rien la semaine suivante, vos efforts seront vains puisque vous allez graduellement tout oublier.

Comment se dégager du temps libre ?

Il peut être compliqué de trouver le temps d’apprendre de nouvelles choses. Pour cela, je vous conseille d’analyser votre journée. Quelles sont les activités obligatoires et celles superflues ? Avez-vous vraiment besoin de renouveler pour la énième fois votre page Facebook ?

Vous pouvez profiter du temps perdu dans les transports en commun pour réviser vos cartes Anki.

Comment créer une habitude ?

Pour que quelque chose se transforme en habitude, il faut le répéter quotidiennement à des heures fixes.

Voici quelques conseils en provenance de Lifehacker :

  • Atteindre les 30 jours.

Trois ou quatre semaines, c’est tout ce qu’il faut pour créer une habitude automatique. Si vous pouvez tenir les 30 premiers jours, il sera beaucoup plus facile de continuer votre apprentissage par la suite.

  • Commencer avec quelque chose de facile.

N’essayez pas de changer complètement votre vie en un jour. Si vous voulez étudier 2 heures par jour, commencez par créer l’habitude de travailler 30 minutes par jours et augmenter petit à petit votre temps de travail.

  • Mettre en place un rappel.

Aux alentours des 2 semaines, il peut être facile d’oublier. Il est donc conseillé de mettre en place un rappel quotidien pour exécuter votre tâche.

Ne soyez pas perfectionniste. Ne vous attendez pas à ce que votre nouvelle habitude soit un succès immédiatement. Cela prend du temps, faites de votre mieux, mais attendez-vous à essuyer quelques échecs. »

Comment rester motivé ?

On peut vite se décourager, surtout si l’on est seul dans son apprentissage.

  • Rejoindre une communauté

Il peut-être intéressant de prendre part à une communauté liée à votre domaine d’étude. Échangez sur ce que vous apprenez, recevez ou donnez des conseils.

  • Évaluer son travail

Un retour sur notre travail est toujours valorisant. Vous pouvez par exemple si vous apprenez une langue étrangère vous filmer toutes les semaines. Vous pourrez ainsi facilement évaluer vos progrès.

  • Fixez-vous des mini-objectifs

Définir des mini-objectifs concrets. Au lieu de vous dire « je dois être bon en math », pensez à quelque chose de spécifique comme « Je vais apprendre à résoudre telle équation » ; « je vais parler en allemand avec un locuteur natif dans 3 semaines » ; « Je vais finir ce livre en 1 semaine » ; « je vais faire un exposé devant la classe ou au bureau dans 3 jours »…

Il faut garder à l’esprit les bénéfices que vous apporteront vos nouvelles connaissances. Écrivez tous les « plus » sur un papier que vous accrocherez au mur.