En France, beaucoup de personnes pensent que parler une langue étrangère est un obstacle presque insurmontable. J’ai moi aussi longtemps cru qu’il était extrêmement difficile et ennuyant d’apprendre une nouvelle langue.

J’étais complètement nul, n’avais aucune stratégie pour apprendre le vocabulaire ou pour comprendre la grammaire. Du coup, j’oubliais tout ce que j’apprenais. Heureusement, les choses ont changé !

Aujourd’hui je parle 4 langues et en apprends deux autres. Je suis désormais un véritable amoureux des langues et j’aimerais vous prouver dans cet article qu’avec une stratégie et de la méthode, vous pourrez vous aussi apprendre une langue étrangère.

Évaluez vos motivations

Apprendre une langue est un sport d’endurance. Vous devez évaluer vos motivations et être certain que vous n’apprenez pas pour des finalités futiles comme par exemple impressionner vos ami(e)s.

Ayez des motivations solides pour être certain d’aller au bout de votre apprentissage.

Définissez vos objectifs.

Chaque langue est composée de quatre « piliers » :

PARLER ; COMPRENDRE ; LIRE ; ÉCRIRE 

Définissez les piliers que vous voulez développer en priorité.

Pour mon cas, quand j’ai commencé à apprendre le russe, je voulais pouvoir le COMPRENDRE et le PARLER. J’ai donc favorisé ces aspects par rapport à ÉCRIRE et à LIRE.

Pour l’ukrainien, c’était l’inverse. Je voulais avoir une connaissance passive de la langue. C’est-à-dire pouvoir COMPRENDRE et lIRE. J’ai donc orienté mon apprentissage sur ces 2 piliers.

Pour maîtriser une langue « morte » comme le latin ou le sanscrit, il vous suffira dans la plupart des cas de savoir la LIRE et peut-être l’ÉCRIRE.

Pour maîtriser une langue « vivante » comme l’espagnol et l’anglais, il est plus judicieux de se focaliser sur le PARLER et COMPRENDRE.

Définissez clairement quel(s) pilier(s) vous voulez favoriser en fonction de vos besoins et de la langue étudiée.

Orientez votre apprentissage en fonction de vos objectifs.

Maintenant que vous avez défini vos objectifs, orientez votre apprentissage et choisissez votre matériel d’apprentissage en fonction des aspects de la langue que vous voulez maîtriser. Vous devez rentrer en immersion dans la langue que vous apprenez. Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin d’un billet d’avion ! Avec internet, vous pouvez désormais créer facilement votre propre bulle linguistique à domicile.

  • LIRE et ÉCRIRE

Pour développer ces facultés, choisissez un manuel ou un livre. Je vous conseille pour cela de prendre un livre bilingue. Vous pouvez par exemple traduire un texte de la langue étudiée au français puis du français à la langue étudiée.

  • COMPRENDRE et LIRE

Pour développer ces facultés, utilisez des podcasts ou de courts extraits audio accompagnés de leurs transcriptions et de leurs traductions. Écoutez d’abord l’audio sans regarder le texte, puis réécoutez en lisant le texte et sa traduction.

  • PARLER et COMPRENDRE

Pour développer ces facultés, vous devez vous immerger au maximum dans la langue que vous voulez maîtriser. Commencer par écouter des podcasts, regarder des films, écouter des musiques, mais surtout pratiquer encore et encore. La pratique sera la clé de votre réussite. Vous pouvez avoir une conversation gratuitement avec des locuteurs natifs en utilisant des sites comme Gospeaky.

  • PARLER et ÉCRIRE

Là aussi, si vous voulez développer ces facultés en priorité, vous devez vous immerger dans la langue que vous apprenez et pratiquer encore et encore.

  • Utilisez le site Gospeaky pour converser avec des locuteurs natifs.
  • Utilisez le site Lang8 pour écrire et vous faire corriger par des locuteurs natifs.

Planifiez votre apprentissage.

La clé de la réussite est la RÉGULARITÉ. Il est beaucoup plus efficace d’apprendre un peu chaque jour que de plancher 3 h sur une langue une fois par semaine.

Pour vous aider à garder le rythme et ne pas vous décourager, vous devez planifier à l’avance votre apprentissage et définir quand vous voulez atteindre votre objectif final.

De cette façon vous pourrez rendre votre apprentissage constant, suivre votre progression et surtout ne pas perdre votre motivation.

Dédiez entre 15 et 30 min chaque jour à l’apprentissage d’une langue et vous ferez des progrès considérables.

Hackez le vocabulaire d’une langue étrangère !

Peu importe l’aspect de la langue que vous voulez développer, sans vocabulaire vous n’irez pas bien loin.

Chaque langue comprend des dizaines voir des centaines de milliers de mots. Mais ne vous inquiétez pas, quelques milliers seulement vous suffiront dans la plupart des cas.

Saviez-vous par exemple qu’il suffit de 2000 mots bien choisis pour comprendre 80 % de l’anglais ?

Ne commencez pas à l’envers.

Avec le russe, j’ai fait l’erreur de commencer par apprendre un vocabulaire pas du tout adapté à mon niveau. Je pouvais décrire les animaux de la jungle avant même de pouvoir parler de mes passions.

Ne faites pas la même erreur ! Commencez par apprendre les mots les plus fréquents. Vous avez de la chance on peut trouver sur internet des listes comprenant les mots les plus fréquents dans différentes langues.

Listes de fréquence lexicale ICI

Vous pouvez facilement traduire ces listes de la langue cible au français en entrant cette fonction dans Google Spreadsheet :

=GoogleTranslate ("text"; "source language";"target language")


Apprenez les 2000 mots les plus fréquents et vous pourrez comprendre 80 % de la langue que vous étudiez !

Pour aller encore plus loin, je vous conseille d’ajouter à ces 2000 mots, 500 mots relatifs à vous-même (lexique relatif à votre métier, vos passions, votre culture…)

En ayant une base comprenant les 2000 mots les plus fréquents + 500 mots relatifs à vous-même vous pourrez comprendre et vous exprimer dans presque toutes les situations.

Comment apprendre le vocabulaire d’une langue étrangère ?

Oubliez tous les aprioris que vous avez ! Apprendre du vocabulaire est beaucoup plus facile que vous ne le pensez !

Avec cette méthode simple vous pourrez apprendre des centaines de mots facilement en quelques minutes et le tout en vous amusant.

La méthode de l’association

La méthode de « l’association » est une technique de mémorisation très performante qui utilise les capacités naturelles de notre cerveau. Elle est particulièrement efficace pour mémoriser le vocabulaire d’une langue étrangère.

Comment faire :    

✓    Étape 1 : Divisez le mot en son,    

✓    Étape 2 : Définissez un son-clef, ou des sons clefs,    

✓    Étape 3 : Créez une image : c’est-à-dire, associez ce son-clef avec quelque chose qui vous est familier. Visualisez ce dernier sous la forme d’une image mentale.   

 ✓    Étape 4 : Créez une petite histoire pour que l’image vous rappelle le mot à apprendre + sa définition.

Exemple :

Prenons le verbe espagnol « Comer » qui signifie manger.    

✓    Étape 1 : divisez le mot = CO/MER      

✓    Étape 2 : définissez un son ou des sons clefs = MER     

✓   Étape 3 : associez le son avec quelque chose de familier = Ici le son MER me rappelle le mot « Maire » en français, j’associe donc ce mot avec le Maire de ma commune.

✓    Étape 4 : Je visualise le Maire de ma commune mangeant une noix de coco (COMER = CO [coco] + MER [Maire] = manger).

Nous avons bien ici le mot plus sa définition.

Ainsi décrit, ce processus peut sembler long et compliqué. Mais avec un peu de pratique, vous n’aurez besoin que de 1 ou 2 secondes par mot.

Pour allez encore plus loin et mémoriser des centaines de mots en quelques minutes, téléchargez gratuitement mon ebook « Comment apprendre du vocabulaire en masse ! »

generic-big-header

Hackez la conjugaison d’une langue !

Certaines langues peuvent avoir une conjugaison difficile et beaucoup d’exceptions. Voyons ici comment vous faciliter la tâche.

  • Pour commencer, apprenez la conjugaison au présent des verbes « facilitateurs » suivants dans la langue que vous voulez apprendre :

 

– Avoir

– Être

– Devoir

– Aimer

Aimer (au conditionnel)

– Vouloir

– Avoir besoin

 

  •  Ajouter à ces verbes l’infinitif du verbe que vous voulez utiliser.

Créez des phrases sur la base suivante :

Sujet (S) + verbe facilitateur (F) + verbe à l’infinitif (V) + complément (C)

Vous pourrez ainsi créer des centaines de combinaison de phrases sans vous prendre la tête.

Exemple :

– Je veux manger un sandwich / I WANT to eat a sandwich.

  S + F + V + C                               S + F + V + C      

– Je dois apprendre à parler / I HAVE TO learn how to speak.

  S + F + V + C                           S + F + V + C      

– J’aimerais boire du vin / I WOULD LIKE to drink some wine.

  S + F + V + C                     S + F + V + C      

Comment apprendre la grammaire d’une langue ?

Je dois vous l’avouer, je hais la grammaire ! C’est pourquoi, j’essaie de l’éviter le plus souvent possible.

Une des plus grosses erreurs que nous faisons à l’école est d’apprendre une langue à travers sa grammaire. Nous commençons à apprendre des formules grammaticales complexes avant même de savoir construire une phrase. Ne faites pas cette erreur !

Oui, je parle couramment russe ! NON, je ne sais pas comment on dit complément circonstanciel de lieu en russe et pour vous dire la vérité, je m’en fiche !

Apprenez toujours la grammaire à travers son contexte et non l’inverse. Quand vous commencez à apprendre une langue, ne prêtez tout simplement pas attention à sa grammaire. Commencez d’abord par assimiler sa prononciation et élargir votre vocabulaire.

Les questions de grammaire surgiront d’elles-mêmes quand vous commencerez à construire vos premières phrases :

  • Pourquoi place-t-on ce mot ici et pas là ?
  • Pourquoi la fin de ce mot change-t-elle dans cette situation ?
  • Pourquoi dois-je rajouter cette lettre ici ?

Ce sera alors le moment de chercher réponse à vos questions sur internet ou dans des livres.

Je le répète parce que c’est très important :

Apprenez toujours la grammaire par son contexte et non l’inverse !

Comment réviser ?

Quand on apprend une langue, le plus difficile n’est pas d’apprendre de nouveaux mots ; le plus dur est de ne pas oublier ce que vous avez appris.

Pour éviter cela, je vous conseille vivement d’espacer vos révisions selon le schéma suivant :

1re révision = immédiatement après la leçon

2e révision = 24 h après la leçon,

3e révision = 1 semaine après la leçon

4e révision = 1 mois après la leçon

5e révision = 3 mois après la leçon.

Vous pouvez grandement vous faciliter la tâche en utilisant un logiciel Spaced Repetition Software comme Anki et Memrise.

Chaque stratégie d’apprentissage sera différente en fonction de vos objectifs et de la langue étudiée. Néanmoins, utilisez les astuces que je viens de vous citer et vous pourrez enfin parler cette langue qui vous a toujours fait rêver. Si vous n’êtes pas encore certain de savoir si vous voulez apprendre une langue étrangère, lisez cet article et vous changerez vite d’avis !