L’anglais et moi, ça n’a pas toujours été une histoire d’amour…

Ça fait seulement 5 ans que je peux vraiment dire : « je parle anglais »

À l’école, je ne voyais pas l’intérêt d’apprendre cette langue.

À l’université, j’étais trop occupé par la musique et les soirées.

Ensuite, je me suis fait aspirer par le monde professionnel.

L’anglais c’est un peu comme le café.

Au début, on n’aime pas ça.

On trouve ça amer, fort et l’on a le cœur qui palpite.

Puis, par la force des choses, on apprend à l’aimer.

On boit une tasse tous les matins, une autre à midi…

Et sans s’en rendre compte, on ne peut plus s’en passer.

Au début, l’anglais je n’aimais pas ça…

Je trouvais ça difficile, ennuyeux et impossible à prononcer.

Puis, par la force des choses, j’ai appris à l’aimer.

Désormais, je ne peux plus m’en passer…

L’anglais devient vite indispensable…

Mais ça, on ne le sait pas tant qu’on ne le parle pas…

Et j’ai passé la plus grande partie de ma vie sans le savoir.

Mais peut-être que toi, tu le sais ?

Tu sais que l’anglais c’est un véritable pouvoir…

Le pouvoir de communiquer avec 80 % de la planète.

Le pouvoir de ne plus avoir à attendre que les autres traduisent pour toi les choses qui te font vibrer.

Le pouvoir d’apprendre plus facilement une autre langue.

Et surtout, le pouvoir de vivre avec son temps.

Tu souhaites peut-être t’approprier ce pouvoir ?

Tu as peut-être même acheté des livres comme « L’anglais pour les nuls ».

Ou alors tu as téléchargé les dernières applications « Bling Bling »

Malheureusement, malgré ta bonne volonté, ça n’a pas fonctionné…

Tu as peut-être trouvé ça trop ennuyeux.

Tu as peut-être abandonné parce que tu ne prenais pas de plaisir à apprendre.

Ou alors tu as peut-être trouvé ça trop compliqué et tu n’arrivais pas à avoir des résultats.

Apprendre l’anglais ne devrait pas être aussi rébarbatif et prise de tête.

Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.