Je n’ai jamais autant appris que depuis que j’ai quitté l’université.

Par exemple…

En 2014-2015, j’ai appris l’anglais et le russe.

En 2016, j’ai appris à composer de la musique, à méditer et à créer des sites internet.

EN 2017, j’ai appris l’ukrainien et la pédagogie pour construire des formations numériques.

En 2018, j’ai appris l’art de construire un business en ligne et l’art de mener des interviews.

En 2019, je me suis formé au marketing, au branding, au copywriting et au storytelling.

Et j’en oublie sûrement comme le chinois mandarin (abandonné), le ukulélé, la guitare, le sound design…

Je ne te partage pas ça pour me faire mousser…

Mais pour démontrer qu’aujourd’hui il est possible d’apprendre tout… tout seul.

Tous ces apprentissages ont une chose en commun :

Je les ai effectués seul, en autodidacte.

C’est un fait…

Aujourd’hui, il est possible d’apprendre tout en ligne ou à travers des bouquins.

Tu le sais déjà, je ne vais pas m’attarder sur ce fait…

Mais je vais aller plus loin…

Aucun cursus éducatif officiel n’enseigne les compétences les plus utiles aujourd’hui.

Par exemple pour le monde de l’entrepreneuriat et de l’entreprise.

Aucune école n’enseigne comment construire une présence en ligne.

Aucune école ne forme concrètement au marketing digital.

Et aucune école n’enseigne comment façonner son message et fédérer une communauté autour de ses idées.

Pourtant ce sont les compétences clés pour réussir en tant qu’entrepreneur au 21e siècle.

Et c’est juste pour le monde de l’entrepreneuriat…

Mais c’est compréhensible…

Les choses évoluent tellement rapidement qu’il est difficile de construire un parcours éducatif officiel qui ne sera pas obsolète dans 2 ans.

C’est pourquoi la force aujourd’hui est de savoir comment se mettre à jour rapidement et apprendre d’une manière autonome.

La bonne nouvelle est que ça n’a jamais été aussi facile à faire qu’à l’heure du numérique.

720 000 heures de vidéos sont ajoutées chaque jour sur YouTube.

Plus de 100 millions de Go de données sont stockées sur les serveurs de Google

(Bien-sûr, une grosse partie de ces informations sont de la « Junk-Information » et ça comprend toutes les langues.)

Mais il y a 99,9 % de chance que les choses que tu souhaites apprendre sont déjà en ligne, cachées derrière une vidéo, une formation vidéo, un ebook ou un site…

Le challenge n’est plus l’accès à l’information…

Le vrai challenge est de savoir comment exploiter les informations disponibles.

Et comment le faire rapidement !

Quand on apprend seul, personne n’est là pour nous pousser où nous donner un programme d’apprentissage à suivre.

C’est pourquoi il faut s’autodiscipliner.

Il faut considérer notre cerveau comme un enfant.

Un enfant performant, mais facile à distraire.

Un enfant courageux, mais qui abandonne facilement.

C’est pourquoi pour chaque projet d’apprentissage il faut se fixer un objectif et un plan d’action précis.

Il faut donner un cadre à notre cerveau/enfant pour qu’il ne se perde pas et qu’il n’abandonne pas en cours de route.

C’est la raison pour laquelle j’ai créé la formation suivante :

« AUTODIDACTE : LA MÉTHODE COMPLÈTE POUR PRENDRE LES RÊNES DE SES APPRENTISSAGES, NE PAS ABANDONNER EN COURS DE ROUTE ET APPRENDRE TOUT…TOUT(E) SEUL(E). »

L’objectif immédiat est que tu aies devant toi la démarche à suivre pour prendre les rênes de tes apprentissages, ne pas abandonner en cours de route et apprendre tout… tout seul.

L’objectif à terme est que tu deviennes un véritable autodidacte, que tu saches comment économiser ton temps et ton énergie et que tu puisses accumuler sans l’aide de personne des connaissances/compétences multiples.

Tu peux encore bénéficier de 132 € de réduction en commandant la formation maintenant.

Tout se trouve ici :

« AUTODIDACTE : LA MÉTHODE COMPLÈTE POUR PRENDRE LES RÊNES DE SES APPRENTISSAGES, NE PAS ABANDONNER EN COURS DE ROUTE ET APPRENDRE TOUT… TOUT(E) SEUL(E). »

– François,