Y’en a marre ! 

Y’en a marre d’entendre les gens mettre la créativité sur un piédestal !

Y’en a marre de lire que l’acte créatif est réservé à une minorité née avec des facilités.

Et y’en a encore plus marre de voir que pour devenir artiste il faut boire une bouteille de whisky par jour, fumer des joints et porter le même pull pendant 6 mois.

NON, la créativité n’est pas réservée à une minorité née avec des facilités.

NON, il n’est pas nécessaire de boire une bouteille de whisky ou fumer un joint pour trouver l’inspiration.

Et NON, la créativité n’est pas quelque chose de rare et inaccessible.

C’est beaucoup plus simple et sain que ça…

La vérité est que nous avons tous un génie créatif à l’intérieur de nous.

« Génie » vient même du mot latin « Genius » : esprit intérieur inviolable et divin.

Ce « Genius », ce génie intérieur, cette imagination, ce truc divin, ce don, ce potentiel créatif, ce talent… on l’a tous à l’intérieur de nous.

Le problème n’est pas là !

Le problème est que la créativité est un peu comme un trésor enseveli sous la terre.

Elle est invisible à l’œil nu.

Mais, il suffit de prendre une pelle, de soulever quelques mètres de gravas pour la percevoir et devenir riche.

Les gravats qui ensevelissent la créativité sont composés de « RÉSISTANCES ».

La RÉSISTANCE peut se manifester de plusieurs façons :

  1. Elle peut être cette voix interne qui te dit que tu es trop nul pour réaliser X ou Y.
  2. Elle peut-être un entourage bienveillant qui t’empêche de te lancer dans un projet pour te protéger.
  3. Elle peut-être cette peur paralysante qui t’empêche de te lancer dans un acte créatif.

La RÉSISTANCE est l’ennemi N° 1 de la CRÉATIVITÉ.

C’est elle qui nous empêche d’atteindre notre potentiel créatif.

C’est pourquoi il ne faut pas chercher des solutions externes pour devenir plus créatif.

Au contraire…

Il faut creuser au fond de soi…

Il faut se débarrasser de mètres cubes de RÉSISTANCES.

Il faut creuser encore…

Y aller encore plus…

Jusqu’à apercevoir une lueur…

Alors, il faut creuser encore…

Et là, sous quelques centimètres de poussières tu trouveras ton génie créatif.

À demain,

– François,
Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.