Pendant longtemps, j’ai cru à une chose…

J’y ai cru dur comme fer.

Mais c’était faux.

J’ai cru qu’être intelligent ça voulait dire avoir un QI de 130.

Je pensais que c’était une chose innée…

Je croyais que soit on était né avec ou soit on ne l’était pas.

Bref, je pensais que l’intelligence était réservée à une minorité née avec des facilités.

Mais un jour ça a changé.

Je me promenais à la FNAC de Dijon à la recherche d’un nouveau livre.

Je parcourais les rayons à la recherche d’une belle aventure.

Au loin, un petit livre turquoise au titre accrocheur a attiré mon attention.

Ce livre c’était « La Guerre Des Intelligences » du Dr Laurent Alexandre.

Ce livre m’a fasciné !

Il y a surtout une chose qui m’a intriguée.

C’était la définition que l’auteur donnait de « l’intelligence ».

Il ne la définissait pas comme une chose pouvant être analysée à coup de test de Q.I.

Non, il en donnait plutôt la définition étymologique :

« Intelligent : du latin Inter (entre) et Légèré (cueillir). »

Pourquoi c’est si fascinant ?

Parce que finalement, l’intelligence n’est rien d’autre que la capacité à trier, assimiler et exploiter des informations.

Cette définition change absolument tout !

L’intelligence n’est donc pas une chose innée réservée à une minorité née avec des facilités.

NON, « l’intelligence » est quelque chose d’accessible à tous et à toutes.

Tout le monde peut apprendre à trier des informations.

Tout le monde peut apprendre à assimiler/exploiter des informations

Ça veut dire que tout le monde peut apprendre à devenir intelligent !
Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.