C’est bizarre…

À l’école on apprend à écrire.

On apprend à compter.

On apprend à connaître notre monde et son passé.

Mais il y a une chose qu’on n’apprend jamais.

C’est d’Apprendre à Apprendre.

Pourtant c’est la compétence clé qui facilite l’accès à toutes les autres compétences.

Ça devrait être la première chose qu’on apprend, avant les maths et l’histoire.

Je me suis pendant longtemps demandé pourquoi personne ne nous enseignait ça.

Je n’ai jamais vraiment trouvé de réponse.

Mais un jour, j’ai compris un truc.

J’ai compris que c’est internet et quelques passionnés à travers le monde qui ont fait resurgir les techniques de mémorisation du passé.

J’ai compris que c’est les avancées en neurosciences qui avaient permis de découvrir comment l’être humain procède des informations.

Et j’ai compris que c’est les nouvelles technologies et l’intelligence artificielle qui ont permis d’optimiser, de simplifier et d’accélérer le processus d’apprentissage.

Si aucun prof n’enseigne comment apprendre vite et bien…

C’est parce que c’est une découverte récente.

Peu d’entre eux savent qu’il existe une nouvelle façon d’apprendre.

De plus, ça ne fait partie d’aucun programme éducatif.

Je ne veux pas cracher sur le monde éducatif.

Je sais que c’est devenu un métier très difficile…

Mais il y a un problème.

L’école traditionnelle est devenue obsolète.

L’école n’a pas changé depuis la Grèce Antique.

Mais le monde lui, il a changé.

C’est le 21e siècle.

C’est l’ère de la connaissance.

C’est l’ère de l’échange d’informations.

C’est l’ère des nouvelles technologies, des nouveaux métiers et des nouveaux besoins.

En 2020 on ne peut plus apprendre comme le faisaient nos arrière-grands-parents.

Imagine…

Deux personnes veulent se mettre à la musculation.

La première est motivée.

Elle va à la salle de sport tous les jours, 8 h par jour.

Mais elle ne change rien à ses habitudes.

Elle se goinfre de MacDo et boit du coca.

De l’autre côté, tu as la deuxième personne.

Elle aussi est motivée.

Elle va à la salle tous les jours.

Mais elle décide aussi de changer ses habitudes.

Elle mange équilibré, elle dort convenablement et elle suis un programme d’entraînement sportif basé sur ses besoins et ses spécificités.

À ton avis…

Quelle personne aura le plus de résultats ?

Tu l’as deviné… c’est la deuxième.

Le problème est que l’école d’aujourd’hui se comporte comme la première personne de notre exemple.

Elle est consciente des nouveaux besoins de notre société.

Alors, elle densifie ses programmes.

Elle pense que c’est en enseignant plus qu’on aura plus de connaissances.

C’est un raisonnement logique, mais ça ne fonctionne pas…

Si tu veux assimiler des connaissances plus rapidement…

Il faut d’abord connaitre comment on procède des informations en tant qu’être humain.

Puis, il faut se baser sur ce mode de fonctionnement naturel pour enseigner efficacement.

C’est sans doute la seule formule qui permet d’enseigner plus sans saturer l’élève.

Mais personne n’en est vraiment conscient.

La plupart des gens ne savent pas qu’il existe une nouvelle façon d’apprendre.

Pourtant…

Apprendre à apprendre n’est pas difficile.

Ça demande seulement quelques heures d’investissement.

Et ça fonctionne !

Ça permet d’apprendre plus en y passant moins de temps.

Ça permet d’apprendre mieux sans saturer.

Ça permet surtout de répondre à un nouveau besoin :

« apprendre vite et bien à l’ère de la connaissance et de l’information. »
Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.