Il y a une grande difficulté dans mon métier.

Mais avant je te rappelle que tu peux encore bénéficier d’une réduction de 75 % sur toutes les formations de mon catalogue (sauf les 4 dernières et le masterclass) avant retrait définitif :

https://superapprenant-academie.thinkific.com/

Il y a une grande difficulté dans mon métier.

Non, ce n’est pas d’enseigner des techniques de mémorisation pour retenir les caractères du chinois mandarin.

Ce n’est pas non plus d’enseigner comment comprendre un sujet difficile tel que la physique quantique.

La plus grande difficulté de mon métier est de démontrer aux gens qu’il est possible d’apprendre à apprendre.

La plupart d’entre nous pensent que c’est quelque chose d’inné.

Soit, on est né avec et on apprend facilement.

Soit, on est né sans et on galère toute sa vie.

C’est compréhensible…

On apprend jamais vraiment à apprendre.

Alors chacun développe ses propres techniques et ses propres méthodologies pour acquérir de nouvelles connaissances.

C’est pourquoi beaucoup finissent par penser qu’on ne peut pas vraiment apprendre à apprendre.

D’un côté, ils ont raison.

Il y a autant de préférences et de projets d’apprentissages qu’il y a d’apprenants.

Mais même si chaque projet d’apprentissage est différent.

Mais même si chacun a ses préférences d’apprentissages…

Nous sommes tous des êtres humains.

Nous avons tous un cerveau et 5 sens.

Nous procédons tous et traitons tous l’information de la même façon.

Ça veut dire qu’il y a des procédés universels pour favoriser l’apprentissage.

On peut avoir des approches différentes.

On peut préférer l’iPad Pro avec les toutes dernières applications à la mode.

On peut préférer le cahier et le stylo.

On peut préférer apprendre avec un prof ou un tuteur.

On peut même préférer apprendre de 3 à 5 heures du matin en buvant une vodka Redbull.
Finalement ce n’est pas ça qui fait la différence.

Ce qui fait vraiment la différence est de savoir comment mémoriser plus de 7 informations à la fois.

Ce qui fait vraiment la différence est de savoir comment organiser et exploiter l’information.

Ce qui fait vraiment la différence est de savoir comment apprendre.

La bonne nouvelle est que ça s’apprend !

Oui, on peut apprendre à mémoriser des informations.

Oui, on peut apprendre à organiser et exploiter l’information.

Et oui, on peut apprendre à apprendre.

C’est même simple, naturel et ludique.

Il suffit de connaître quelques principes, quelques méthodes et quelques techniques fondamentales.

Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.