Que se passerait-il si les écoles fermaient ?

Que se passerait-il si l’on arrêtait d’enseigner comment lire ?

Il y a ceux et celles qui essayeront d’inventer leur propre méthode pour lire.

Il y a ceux et celles qui découvriront par hasard des méthodes de lecture toutes faites et seront capables de lire vite et bien.

Et il y a ceux et celles qui ne seront pas vraiment conscients du problème, n’apprendront pas à lire et passeront à côté d’une infinité de savoirs et d’opportunités.

Ça serait dramatique et ça entrainerait d’énormes inégalités.

C’est ce qui se passe avec l’apprentissage.

On a des heures de français, de maths, d’histoire…

Et c’est bien normal.

Le problème n’est pas là.

Le problème est qu’on n’apprend jamais vraiment à apprendre.

C’est pourquoi il y a des inégalités d’apprentissage.

Il y a ceux et celles qui ont développé leurs propres méthodes d’apprentissage et arrivent à avoir des résultats.

Il y a ceux et celles qui ont appris des méthodes d’apprentissage puissantes et ont des résultats époustouflants.

Et il y a ceux et celles (la majorité) qui n’ont pas vraiment conscience du problème, qui ne savent pas qu’ils ne savent pas apprendre et passent à côté d’opportunités immenses.

C’est dramatique et ça entraine des inégalités.

C’est dommage parce que les solutions existent.

Apprendre est une compétence qui s’apprend.

C’est même simple, fascinant et ludique.

Le mieux c’est d’essayer.

Si tu veux pousser encore plus ton apprentissage, c’est ICI.