Imagine un monde où toutes les meilleures séries et les meilleurs films seraient dans la même langue…

Imagine un monde où les livres les plus influents seraient écrits dans la même langue…

Imagine enfin un monde où tous les musiciens chanteraient dans la même langue…

Ça semble être le futur ?!

Pourtant ce monde est bien réel et cette langue est l’anglais.

Qu’on le veuille ou non, l’anglais est aujourd’hui partout.

Les films et séries les plus populaires sont en anglais.

Les livres qui influences des millions de personnes sont issus de l’anglais.

Et la plupart des groupes de musiques anglais, français, allemands et même russes chantent en anglais.

Tu le sais déjà.
L’anglais n’est plus simplement une langue.

C’est un outil qui permet d’échanger ses idées, ses projets et son art mondialement.

Avant on pouvait se permettre de ne pas maîtriser cette langue.

En 2020, c’est de plus en plus handicapant.

On doit attendre des traductions hasardeuses pour regarder le nouvel épisode de sa série préférée.

On ne peut parfois pas avoir accès aux livres dont tout le monde parle (faute de traduction).

Et l’on peut même passer des centaines d’heures à écouter son groupe de musique préféré sans jamais vraiment comprendre les paroles.

Ne pas parler anglais en 2020 c’est comme nager dans une bassine alors qu’on se trouve à côté d’un océan.

Je ne veux pas enfoncer le couteau dans la plaie.

Je sais combien ça peut être frustrant de ne pas parler anglais.

J’ai moi-même été longtemps dans cette situation.

Bien souvent malgré tous nos efforts et notre bonne volonté on n’arrive pas à avoir des résultats en anglais.

C’est pourquoi il est facile de croire que l’anglais n’est pas fait pour nous.

Ou alors que nous n’avons pas le talent des langues.

Je pense sincèrement que n’importe quelle personne peut apprendre l’anglais.

Malheureusement, la plupart des méthodes d’apprentissage d’anglais traditionnelles nous enseignent l’anglais à l’envers.

C’est-à-dire à travers des règles de grammaire complexes et des listes de verbes irréguliers.

C’est pourquoi il est très facile de se décourager.

Tu n’as pas besoin de maîtriser les 11 temps de l’anglais pour commencer à comprendre cette langue.

Tu n’as pas non plus besoin de mémoriser tous les verbes irréguliers pour commencer à communiquer en anglais.

Je te le déconseille même fortement…

Du moins au début.

Ce n’est pas ce qui donne des résultats et c’est la meilleure façon de se dégouter à tout jamais de l’apprentissage de l’anglais.

J’ai une règle d’or quand j’apprends une langue.

Et ça s’applique aussi à l’apprentissage de l’anglais.

ASSIMILER LA GRAMMAIRE D’UNE LANGUE À TRAVERS SON CONTEXTE ET NON L’INVERSE.

Tu peux te tatouer cette phrase sur l’avant-bras ou la graver avec la pointe d’un compas sur ton bureau.

C’est la stratégie qui m’a donné le plus de résultats dans l’apprentissage des langues étrangères.

C’est aussi la stratégie préconisée par les plus grands polyglottes (Kato Lomb, Steeve Kaufman, Luca Lampariello pour ne citer qu’eux).

C’est même comme ça que tu as appris ta langue natale.

Et c’est comme ça que tu pourras apprendre l’anglais.

Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.