C’est paradoxal…

À l’école, on a des centaines d’heures de maths, de français, d’histoire, de géo…

Et c’est bien normal.

Ce n’est pas ça le problème.

Le problème est qu’à l’école, à l’université, au travail, de partout…

On doit constamment absorber de nouvelles informations.

Mais personne ne nous enseigne comment mémoriser des informations.

C’est déconcertant.

Si tu achètes un meuble Ikea, on va te fournir le manuel d’assemblage.

Si tu achètes la licence d’un logiciel, on va te fournir le mode d’emploi.

Mais pour la mémoire, personne ne nous fournit vraiment le manuel d’utilisation.

C’est pourquoi 99,9 % des gens ne savent pas comment utiliser leur mémoire.

C’est un peu comme posséder une Ferrari dans son garage et ne pas savoir conduire.

C’est du gâchis !

Résultat : énormément de personnes sont persuadées d’avoir une mauvaise mémoire.

Mais c’est faux.

Bien souvent (sauf exception) quand on éprouve des difficultés pour mémoriser des informations, ce n’est pas un problème de mémoire, c’est un problème de stratégie et de techniques de mémorisation.

Tu as un avantage énorme sur la plupart des gens.

Tu as déjà connaissance de ces techniques et stratégies de mémorisation.

Tu sais déjà qu’il existe des solutions pour mieux mémoriser des informations.

Tu en utilises peut-être même déjà.

C’est un fait…

On peut parler pendant des heures de l’efficacité des techniques de mémorisation.

Mais ce n’est pas ça qui donne le plus de résultats.

Ce qui donne des résultats, c’est tout simplement d’essayer.

Ce n’est pas compliqué…

Il suffit d’apprendre comment la mémoire fonctionne.

Il suffit de maitriser quelques techniques de mémorisation.

Et il suffit de s’entrainer.

Mon meilleur contenu se trouve ICI.