La technique des palais de la mémoire est le Saint Graal des techniques de mémorisation.

Elle permet de mémoriser des tonnes d’informations en quelques minutes.

C’est grâce à cette technique que certaines personnes sont capables de battre de véritables records de mémorisation.

Tu as peut-être toi aussi été impressionné par son efficacité !

Tu l’utilises peut-être pour mémoriser tes lectures, tes formations, tes cours ou le vocabulaire d’une langue étrangère.

Alors, tu le sais certainement…

Il y a un revers de la médaille.

La technique des palais de la mémoire est tellement puissante qu’elle permet d’absorber rapidement des dizaines voire des centaines de nouvelles informations.
Tellement, qu’on arrive rapidement à court de Palais de la mémoire.

Alors, il faut prospecter et essayer de trouver de nouveaux palais de la mémoire pour chaque groupe d’informations qu’on souhaite mémoriser.

Sans vraiment s’en rendre compte, on passe son temps à chercher de nouveaux palais de la mémoire plutôt qu’à mémoriser des informations.

C’est frustrant !

Quand on apprend, le but n’est pas de jouer à l’agent immobilier.

Non, quand on apprend le but est de mémoriser des informations rapidement, facilement et efficacement.

C’est peut-être ce qui te bloque aujourd’hui…

J’ai essayé plusieurs stratégies pour pallier ce problème.

Une des meilleures stratégies est la suivante :

  1. Se constituer à l’avance un réseau de 26 Palais de la Mémoire,
  2. Préparer le terrain et optimiser ces 26 Palais de la mémoire pour être capable d’y déposer rapidement de nouvelles informations.

C’est sans doute la seule stratégie qui permet d’avoir une abondance de palais de la mémoire et de savoir instantanément où déposer de nouvelles informations.

Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.