Dans une entreprise idéale, il y a deux groupes distincts.

D’un côté, il y a les managers qui pensent et donnent des directives.

De l’autre, il y a les exécutants qui reçoivent et exécutent les directives.

Ces deux groupes sont bien segmentés.

Chacun travaille dans son coin et essaye de ne pas empiéter sur le travail de l’autre.

Les managers se concentrent sur la répartition du travail et l’optimisation de l’entreprise.

Les exécuteurs se concentrent sur la bonne réalisation du travail.

Le manager et l’exécutant sont dépendants l’un de l’autre.

Le manager ne pourrait pas matérialiser ses directives sans l’exécutant.

L’exécutant n’aurait rien à réaliser sans les directives du manager.

Le problème est que bien souvent quand on apprend seul on fait le manager et l’exécutant en même temps.

Durant chaque session d’apprentissage, on commence par préparer ce qu’on va apprendre, puis on organise ses ressources et enfin on apprend.

Malheureusement, préparer son apprentissage demande du temps et de la réflexion.

C’est pourquoi il faut prendre l’approche des entreprises.

Il faut séparer le manager de l’exécutant.

C’est-à-dire, séparer la phase de préparation et la phase d’apprentissage.

Une bonne règle pour ça est de débuter chaque projet d’apprentissage par une phase de réflexion et de recherche et se construire un plan d’action.

Tu économiseras ainsi ton temps et ton énergie et tu sauras exactement quoi apprendre, quand apprendre et comment apprendre.

C’est comme ça que tu pourras apprendre même les jours où tu n’es pas d’humeur.

Et c’est comme ça que tu pourras réduire considérablement le temps et l’énergie que tu alloues à tes apprentissages sans sacrifier tes résultats.

Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.