Le journaliste russe Salomon Cherechevski avait une mémoire totale.

L’histoire prend place dans les années 20, dans la salle de rédaction d’un journal de Moscou…

Comme chaque matin, le rédacteur en chef réunit toute son équipe.

Il donne à ses collaborateurs une liste de noms et d’adresses où ils doivent se rendre.

Tous les journalistes notent…

Sauf un : Salomon Cherechevski !

Le rédacteur en chef étonné demande au jeune journaliste :

« Peux-tu me répéter ce que je viens de dire ? »

L’homme répète sans hésiter ni se tromper une seule fois.

Son chef l’interroge alors sur sa mémoire.

Cette fois, c’est le journaliste qui est étonné.

Il lui paraît tout à fait naturel de retenir ce qu’on lui dit.

Pour lui, c’est tout à fait normal…

Il est capable de retenir des tonnes de nombres et de chiffres instantanément.

Il peut mémoriser des listes d’informations sans aucun effort.

Il peut même dire quel mot ou quel chiffre suit ou précède un autre.

Quel est son secret ?

Cherechevski « voit » ce qu’on lui dit ou ce qu’il lit.

Quand on lui dit « vert », il voit un « pot de fleurs vert ».

Quand on lui dit « rouge », il voit un homme en « chemise rouge ».

Quand on lui dit « bleu », il voit un « drapeau bleu ».

Il lui suffit par la suite de rechercher dans son cerveau ces images pour retrouver ce qu’on lui a dit ou écrit.

Salomon Cherechevski avait une mémoire infaillible.

Malheureusement, c’est un phénomène extrêmement rare.

La plupart des gens oublient 80 % des informations qu’ils mémorisent dans les 7 jours suivants leurs apprentissages.

Ça peut être déconcertant…

Mais j’ai une bonne nouvelle.

Il n’est pas nécessaire de posséder une mémoire infaillible pour battre des records de mémorisation.

Il est tout à fait possible de développer une telle mémoire.
Il existe des techniques puissantes qui permettent de démultiplier sa force de mémorisation.

On peut les utiliser pour mémoriser des chiffres, des nombres, des mots ou même du vocabulaire étranger rapidement.

Certaines techniques permettent même de mémoriser des informations dans l’ordre et de les restituer d’une manière organisée.

Toutes ces techniques se basent sur le même principe

Il faut imiter Salomon Cherechevski.

Il faut convertir toutes les informations qu’on souhaite mémoriser en des images.

Il ne faut pas mémoriser « vert » mais voir plutôt « un pot de fleurs vert ».

Il ne faut pas entendre « rouge » mais voir plutôt « une chemise rouge ».

Il ne faut pas lire « bleu » mais voir plutôt « un drapeau bleu ».

C’est comme ça qu’il est possible de mémoriser n’importe quelle information rapidement, facilement et efficacement.

C’est en s’appuyant sur ce principe de base que les champions de la mémoire sont capables de battre des records de mémorisation.

Le mieux c’est d’essayer.

Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.