Je ne pourrais plus me passer du Mind Map.

Il fait partie de mon arsenal du Super Apprenant.
Il me permet de prendre rapidement des notes, d’organiser mes idées et de créer facilement du contenu.

Pourtant, j’ai mis longtemps à m’y mettre.

Au début, j’étais sceptique.

Je pensais que le Mind Map n’allait pas changer grand-chose.

J’avais pour habitude de prendre des notes d’une manière linéaire.

Ma méthode de prise de notes était simple :

  1. Prendre une feuille double à grands carreaux,
  2. Y noter un maximum d’informations.

Je me rends compte aujourd’hui que ce n’était pas efficace.

Je passais des heures à graver des informations sur le papier mais je n’arrivais jamais à les exploiter.

J’avais bien sûr entendu parler de méthodes de prise de notes « alternatives » comme le Mind Map…

Mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de m’y intéresser.

Un jour, j’ai découvert un article à propos du Mind Map.

J’ai décidé de lui laisser une chance.

J’ai rapidement été surpris.

J’ai découvert que non seulement le Mind Map permet de prendre rapidement des notes, mais en plus il permet de retenir facilement ce qu’on note, sans vraiment en faire l’effort conscient.

C’est un gain de temps et d’énergie.

Au lieu de passer par de multiples étapes comme :

  1. Prendre des notes,
  2. Identifier les choses importantes,
  3. Remettre au propre ses notes,
  4. Mémoriser ses notes.

Le mind map permet de faire la même chose, mais en une seule étape.

C’est pourquoi je l’ai adopté.

Et c’est pourquoi je ne pourrais plus m’en passer aujourd’hui.

Tu peux accéder à la suite en cliquant ICI.