C’est étonnant !

Quand j’explique que j’enseigne comment mieux apprendre et mémoriser des informations, la plupart des gens s’imaginent que je mémorise absolument tout.

La vérité est différente.

Laisse-moi te le dire tout de suite…

Je ne mémorise pas tout et n’importe quoi.

Je ne suis pas intéressé par la compétition et je n’aime pas mémoriser des informations au hasard.

En revanche…

J’aime mémoriser les informations utiles et pertinentes par rapport à mes objectifs.

Il existe 3 types d’informations.

Les informations qui se mémorisent,

Les informations qui s’archivent,

Et les autres.

Bien souvent, on ne fait pas la distinction entre ces 3 types d’informations.

Soit, on essaye de tout mémoriser,

Soit, on essaye de tout archiver,

Ou soit, on laisse tout passer.

Ça pose plusieurs problèmes.

On ne peut pas mémoriser toutes les informations disponibles aujourd’hui.

On ne peut pas être indépendant dans une compétence donnée si l’on passe son temps à archiver l’information. Il faudra toujours se référer à nos notes.

On n’apprendra jamais rien si on laisse passer constamment l’information.

Heureusement, la solution est simple.

Il faut mixer ces 3 stratégies.

– Mémoriser les informations qui nous paraissent utiles par rapport à nos objectifs.

– Archiver celles qui nous paraissent nécessaires par rapport à nos besoins.

– et laisser passer le reste.

C’est simple, logique et efficace.

Mais surtout, ça permet de profiter de l’information disponible plutôt que de la subir.

Tu peux accéder à la suite en cliquant ICI.