Il existe deux groupes de personnes :

  1. Les « génies »,
  2. Le « commun des mortels ».

Le commun des mortels représente la grande majorité.

Si tu lis ces lignes, il y a 99 chances sur 100 pour que comme moi tu te situes dans la case « commun des mortels ».

Il n’y a rien de mal à ça…

Mais peut-être que parfois tu aimerais te différencier.

Peut-être que parfois tu aimerais te lancer dans des projets innovants comme lancer ton entreprise.

Peut-être que parfois tu aimerais acquérir des compétences originales comme parler plusieurs langues étrangères.

Bref, peut-être que parfois tu souhaites sortir du lot.

Mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

Malgré la bonne volonté, bien souvent les résultats ne sont pas à la hauteur des efforts.

On peine à sortir du lot…

On peut alors penser que c’est un problème personnel.

On peut finir par croire qu’on n’est pas assez ceci ou cela pour atteindre nos objectifs.

Mais j’ai remarqué un truc…

J’ai remarqué que ceux et celles qu’on considère comme des « génies » sont bien souvent des personnes comme tout le monde.

Ils font bien souvent partie du « commun des mortels ».

Par exemple…

Léonard de Vinci est né d’une union illégitime entre un notaire et une paysanne.

Il avait certes du « génie ».

Mais ce n’est pas ça qui a fait le plus la différence.

Ce qui fait vraiment la différence, est comment il apprenait, comment il travaillait et surtout comment il pensait.

Le problème n’est pas de faire partie du commun des mortels.

Le problème est de se fondre inconsciemment dans la masse et finir par penser comme la norme.

La norme par définition a toujours des résultats moyens.

C’est bien.

Mais si l’on veut se différencier…

Mais si l’on cherche l’innovation…

Si l’on cherche à devenir un génie à sa manière, il faut penser différemment.

Il faut penser en dehors de la norme.

Pas besoin d’avoir un QI de 180 pour ça.

On peut tout simplement s’inspirer et mimiquer le système de pensée de génies reconnus.

C’est comme ça qu’il est possible d’exprimer sa pensée et ses projets sans être influencé par la norme.

Cet article est tiré de mes « Emails Quotidiens » . Tu peux les recevoir gratuitement dans ta boîte mail chaque matin en cliquant ICI.